PRIX SUISSE et PRIX EUROPE
DE PEINTURE PRIMITIVE MODERNE
ET D'ART BRUT, SINGULIER ET INSOLITE 2004

33e CONCOURS INTERNATIONAL
(15 mai - 24 juin 2004)

60 ARTISTES DE 21 PAYS


PALMARES
COMPOSITION DU JURY INTERNATIONAL :

  • Dr Jean-Loup ROUSSELOT, Munich. Directeur-adjoint Staatliches Museum für Völkerkunde, Munich Président
  • Prof. Giuseppe AMADEI, Luzzara/ Italie. Membre du Comité central de supervision des radiodiffusions, président de la Commission "Culture et Beaux-Arts"de la Chambre des Députés. Italie.
  • Mme Nuria BOSSHARD, Morges. Membre de la Municipalité de Morges et ex-directrice du Musée Forel
  • M.Pierre GISLING, Villard-Chamby , Professeur d'art, ex-chef du Département des Beaux-Arts à la Télévision Suisse Romande
  • M. Albert MOXHET, Belgique. Ecrivain et critique d'art
  • Mme Roswitha SCHILD, Soleure. Historienne de l'art, consultante et commissaire d'expositions, Suisse.
  • Madame Lia KASPER, Morges. Galerie Pro Arte Kasper
  • Mme Eliane Waeber, critique d'art, Suisse

    Réuni à Morges le 14 mai 2004, le Jury international du Prix Suisse et Prix Europe de Peinture Primitive Moderne et d'Art Brut, Singulier et Insolite, organisé par la Galerie Pro Arte Kasper, a désigné les lauréats de ce 33e Concours International. 50 peintres participent dans la section "Peinture Primitive Moderne" et 10 dans la section "Art Brut,Singulier et Insolite".

    Ont obtenu les Prix suivants:


    SECTION "PEINTURE PRIMITIVE MODERNE":

    Premier prix: Franco Corrado PAU (Italie) pour son tableau Poursuite amoureuse, 2003

  • Deux cavaliers projettent des ombres bien définies sur un sol inexistant. Ils semblent se poursuivre dans les temps et non dans l'espace. Les tons rouges ont quelque chose de violent, sont bien loin de la réalité naturelle. Il ne s'agit pas d'elle ici, bien sûr. Ce semblant de végétation tropicale qui constitue le premier plan forme, une sorte d'écran devant un monde flottant et indéfini. Seuls deux nuages blancs et un oiseau vert meublent ce ciel rose de science-fiction. Face à cette Šuvre aux tonalités interstellaires, le Jury se laisse captiver par son fantastique et lui octroie le Premier Prix.


    Deuxième prix: Edgar CALHADO (Brésil) pour son tableau Promenade en famille, 2004

  • En choisissant une Šuvre qui tienne compte des critères caractérisant les primitifs modernes, le Jury a honoré du Deuxième Prix une peinture d'une facture impeccable. Certes, mais au-delà de la forme exceptionnelle, le choix du Jury témoigne de l'atmsophère envoûtante qui l'a saisi en voyant cette toile. Ce n'est pas la moindre des choses, en effet, que de suivre méticuleusement les conventions, tout en leur donnant un souffle qui chasse la froideur et relègue le déjà-vu au second plan! Nous avons là un tableau très réussi qui bien subtilement a séduit le Jury.


Le Prix du Public dans la section "Peinture Primitive Moderne",

  • "Un lansquenet d'or", a été attribué par les visiteurs de la galerie à Nikolaï Stoev, Bulgarie, que nous félicitons chaleureusement.

La tour de neige, 2004
Huile sur toile, 81 x 65 cm


  • Alain Girard-Grenier, France, occupe la seconde position dans cette section.

 


    Prix Georges Kasper: Jiri PAPOUSEK (République tchèque) pour son tableau Un chien vif, 2003

  • Belle composition que cette oeŠuvre: le chien au pied forme une harmonie avec son maître. Ce n'est pas la domination de ce dernier qui prime. Non, il s'agit de l'entente entre l'homme et l'animal. Le tout pas très sérieux, on sait rire, on ressent un humour sous-jacent. La couleur uniforme est celle de la terre, donc de l'éternité. La terre a toujours été là, elle nous permet de vivre, à nous les êtres vivants, animaux et humains. Nous cheminons ensemble tant que les temps dureront. C'est toute une philosophie qui est rendue ici, l'ensemble dans un cadrage et une approche qui évoquent le tapis d'orient. Le charme de la démarche de Jiri Papousek a conduit le Jury à lui attribuer le Prix Georges Kasper.


    SECTION "ART BRUT, SINGULIER ET INSOLITE":

    Premier prix: Annette GUIBERT (Suisse) pour son tableau L'homme au natel, 2003

  • Les deux visages dominés par le lingot d'or, qui telle une apparition divine brille dans le lointain du ciel, n'est autre qu'un téléphone portable (ou natel). Ce dernier ne laisse plus de repos à ses adeptes: ils ne sont jamais seuls, le dieu-téléphone saura toujours les trouver. Si Annette Guibert donne ici dans l'actualité, c'est d'une façon bien personnelle: la globalisation ne fait pas de concession. Ou bien vous l'adorez, ou bien vous êtes chassé du paradis et vous retrouvez dans l'obscurité du temps. Le Jury a attribué unanimement le Premier Prix de la section "Art Brut, Singulier et Insolite" à cette Šuvre.


    Deuxième prix: Sabhan ADAM (Syrie) pour son tableau Sans titre, 2004

  • Le tableau de Sabhan Adam exprime non seulement une grande solitude mais aussi une situation désespérée: le personnage représenté est incapable de se mouvoir. Le voilà enroulé et ficelé, ne pouvant que se tenir debout et rigide. Impossible pour lui de se déplacer, de tendre les bras, de faire un quelconque pas. Comme coupé du monde extérieur, son visage rend l'impression de l'impuissance dans laquelle il se trouve. En nous présentant cette personne qui semble éveillée, mais hagarde et emprisonnée par la camisole de force qui entrave son sauvetage, Sabhan Adam nous entraîne avec lui dans un terrible cauchemar.


    Prix Georges Kasper: Eve DOMY (France) pour son tableau Impressions brunes, 2003

  • Sous une apparence de peinture abstraite, se cachent trois visages derrière un voile. Une grande surface vide s'étale sur la gauche. Vide oui, mais combien travaillée par les couleurs et les mouvements des traits! Il s'agit d'un vaste mur, la clôture enfermant un autre monde inconnu donc probablement dangereux. Les trois visages semblent s'en être échappés. Eve Domy a réalisé ici une Šuvre sévère et sobre qui se distingue par la distance qu'elle impose entre sa toile et l'observateur.


Le Prix du Public dans la section "Art Brut, Singulier et Insolite",

  • "Un lansquenet d'or", a été attribué par les visiteurs de la galerie à Lisa Collado, Etats-Unis, qui reçoit nos sincères félicitations.

Kingsbridge Memoire, 1999
Acrylique et collage sur panneau, 27 x 67 cm (Triptyque)


  • Annette Guibert, Suisse, occupe la seconde position dans cette section.

La lauréate Annette Guibert rayonnante
devant son tableau "L'homme au natel"

 

Lia Kasper et Annette Guibert
entourées des artistes
et des membres du Jury devant la galerie

 


RETOUR CONCOURS

Suite des dernières expositions

Retour sommaire

Contact